Les publications

L'ésad Valenciennes propose une série de publications issues des programmes de recherche, de cycles de conférences ou de projets, menés depuis 2010. Ces publications sont disponibles à la vente sur demande.


Design des territoires
L’enseignement de la Biorégion

Sous la direction de Ludovic Duhem (philosophe, coordinateur de la recherche à l’ésad Valenciennes) et Richard Pereira De Moura (géographe, chargé de la recherche en design à l’ésad Valenciennes – 2017-2019).
Avec des contributions de Peter Berg, Alberto Magnaghi, Thierry Paquot et Mathias Rollot.
Parution : 10 septembre 2020, 144 pages, 16 euros

Design des territoires, l’enseignement de la Biorégion vise un double objectif : présenter ce que la « biorégion » nous enseigne et rendre possible son enseignement par le design. Car le design n’est pas seulement ce qui a accompagné, promu et esthétisé le modèle destructeur de la modernité productiviste à toutes les échelles, mais il est aussi ce qui peut le remettre en question tout en expérimentant des voies divergentes pour changer notre relation au territoire de manière critique et située.
Issu d’un programme pluriannuel de recherche de l’ÉSAD Valenciennes, ce livre consolide l’engagement pour un design écosocial en articulation avec la pensée biorégionaliste. Encore peu connue en France, cette dernière est pourtant diffusée dans le monde entier et a inspiré chercheurs, créateurs et militants pour nous apprendre à rétablir le lien au lieu et dégager des alternatives à l’urbanisation totale de la Terre.
Dans une perspective pédagogique assumée, ce livre s’adresse autant aux enseignants et aux étudiants des savoirs et pratiques du territoire (design, architecture, urbanisme, géographie, etc.), qu’à toutes celles et ceux qui cherchent à mieux comprendre comment la création peut participer à la lutte contre la misère écologique et sociale contemporaine, en partant de la réalité plurielle des territoires et des manières singulières d’habiter, c’est-à-dire en cultivant le sens du lieu pour le bien commun.


Design écosocial
Convivialités, pratiques situées, nouveaux communs

Sous la direction de Ludovic Duhem et Kenneth Rabin.
Avec les contributions de : Nawal Bakouri, Jean-Hughes Barthélémy, Augustin Berque, Marceline Bonneau, Patrick Bourgne, Marcelle Bruce, Cristian Campagnaro, Sylvain Celle, Franck Cormerais, Étienne Delprat, Ludovic Duhem, Xavier Fourt, Édith Hallauer, Francois Jégou, Paul Landauer, Mathieu Le Dû, Malte Martin, Aurélie Michel, Kenneth Rabin, Les Saprophytes, Juliette Six.
Parution : février 2018, 348 pages, 24 euros

Cet ouvrage présente le travail de recherche mené depuis 2014 au sein de l'ésad Valenciennes sur le design social ("No transition. Design en situation de crise", 2016 ; "Design social et économie solidaire", 2015 ; "Design social. Les nouvelles formes de convivialité", 2014) ; et il ouvre un nouveau champ, celui du design écosocial où les enjeux écologiques et sociaux sont interrogés réciproquement ("Learning from the Bioregion", 2017).

Le design écosocial désigne une position critique rendue nécessaire par une situation sans précédent : notre mode de vie actuel rend notre existence insoutenable écologiquement et socialement. Depuis quelques années existe pourtant un design « responsable », « éthique » ou « soutenable », transformant en profondeur les pratiques issues du modèle industriel dominant. Mais rares sont les démarches qui proposent explicitement de définir le projet de design selon des conditions et des finalités à la fois écologiques et sociales. Réunissant des réflexions de philosophes, économistes, géographes, ingénieurs, architectes, urbanistes et designers, cet ouvrage propose une première approche multidisciplinaire des enjeux d’un design écosocial de l’échelle de l’objet à celle du territoire. Champ de recherche et de création émergent, le design écosocial apparaît ici dans la diversité des situations, des acteurs, des démarches, comme dans les controverses conceptuelles et les tensions politiques qui le rendent en parfaite adéquation avec la complexité de notre condition contemporaine.

Sur le pouce
Design, convivialité et transformation des pratiques alimentaires dans l'espace public (projet Interreg)

Éd. ESAD Valenciennes / ESAC Cambrai/ FAUMons (2014).

Les pratiques alimentaires de rue ont constitué l'objet d'étude de ce projet interdisciplinaire. Interrogeant les habitudes alimentaires sur un territoire qui s'étend de part et d'autre de la France et de la Belgique, partant du symbole le plus évocateur en matière d'alimentation mais
aussi de convivialité sur ce territoire, le projet s'est focalisé sur la baraque à frites comme témoin d'un mode alimentaire et d'un usage de l'espace public à faire évoluer. En voici la question centrale : comment améliorer une telle pratique sociale lorsque celle-ci est assimilée tout à la fois au meilleur comme au pire, à des valeurs de sociabilité comme à la « malbouffe » ou encore à des conditions de consommation «sur le pouce»?


L'appartement : une métaphore du monde
Un projet de recherche/création en design. Éd. LabLabanque / ésad Valenciennes / VIA (2012).

L'ésad Valenciennes présente dans cette publication l'ensemble des étapes du projet de création et de recherche « L'appartement : une métaphore du monde » et restitue l'exposition à laquelle il a donné lieu, du 2 avril au 31 juillet 2011, au centre de production et de diffusion en arts visuels Lab-Labanque de Béthune.


Métamorphoses de l'image et traces de l'exposition
Cycle de conférences 2010-2011. Éd. AREA (Association Régionale des Écoles d'Art du Nord-Pas-de-Calais) / Le Fresnoy-Studio national des arts contemporains (2011).