Obtention des crédits

L’ESAD s’inscrit dans le système européen de transfert et d’accumulation des crédits ECTS (European Credit Transfer System) instauré à la suite des Accords de Bologne signés en 1999.

Les crédits représentent le volume global de travail que l’étudiant doit développer, ils se définissent en termes de connaissances finales et de compétences acquises. Les crédits sont donc dépendants de l’évaluation par le ou les enseignants de chaque proposition pédagogique du semestre.

Le catalogue de cours propose une information sur l’offre pédagogique et précise le mode d’évaluation appliqué (contrôle continu, présentation d’un projet, etc.) et les ECTS afférents. Les ECTS sont accordés ou refusés en totalité, ils ne sont pas sécables. Chaque fiche d’enseignement s’inscrit dans une unité d’enseignement définie par la grille ECTS.

Les enseignants graduent leur appréciation qualitative des travaux des étudiants selon une échelle décroissante de A à FX.

Les ECTS sont accordés lorsqu’on obtient les grades :

A = Excellent

B = Très bien

C = Bien

D = Satisfaisant

E = Passable

Les ECTS ne sont pas accordés pour F = Insuffisant et FX = Travail non rendu.

L’évaluation est semestrielle et comprend un contrôle continu et un bilan. A la fin de chaque semestre, le collège des professeurs formule un avis sur le parcours de chaque étudiant.

L'évaluation continue repose sur les phases suivantes :

- contrôles réguliers des acquisitions et contrôle de fin de semestre (épreuve sur table, exposé) ;

- présentations régulières des travaux plastiques suivant des échéances fixées par les enseignants ;

- contrôles réguliers de l’avancement des mémoires et des rapports de stages, rendu d’étape à la fin de chaque semestre ;

- validation des rattrapages (à une date précise).

Bilan du travail plastique et théorique (Années 1-2-3)

Le bilan est une présentation orale et formelle en fin de semestre des travaux réalisés. Il concerne les étudiants en propédeutique, en 2ème année et en 3ème année (1er semestre uniquement). Selon les années et les semestres, les crédits affectés diffèrent. Le bilan est évalué par un jury de professeurs de l’école. Acte pédagogique particulier, le bilan permet d’instaurer un dialogue entre le jury de professeurs et l’étudiant afin d’évaluer sa capacité à suivre le cursus et sa progression. Il constitue également un apprentissage des conditions de passage des diplômes de fin de cycle.

Les critères d’évaluation des bilans sont les suivants :

-  le choix des travaux (maîtrise des outils et techniques proposés)

-  la qualité de la présentation plastique

- la maturité de l’étudiant (développement des capacités de travail, de recherche et d’analyse ; articulation d’une relation au monde).

Semestres

Une année scolaire est composée de deux semestres, chacun validé par l’obtention de 30 ECTS. L’accès à l’année supérieure suppose d’avoir acquis 60 ECTS. Les semestres impairs courent de septembre à fin janvier, les semestres pairs de février à fin juin.

L’année scolaire est divisée en deux semestres, chacun validé par l’obtention de 30 ECTS. L’accès à l’année supérieure suppose d’avoir acquis 60 ECTS.

Pour le passage en 2ème année, 60 crédits sont requis à l’issue des semestres 1 et 2.

Pour le passage en 3ème année, 120 crédits sont requis à l’issue des semestres 3 et 4.

Pour présenter le DNA, 165 crédits sont requis à l’issue des semestres 5 et 6.

Le passage à la 4ème année est soumis à l’obtention du diplôme et à l’accord du jury d’une commission d’admission ad hoc.

Pour le passage en 5ème année, 240 crédits sont requis.

Pour présenter le DNSEP, 300 crédits sont requis à l'issue du semestre 9 et 10, incluant 30 ECTS au titre des épreuves du dplômes.

 

À noter : Le mois de juin étant dédié au passage des diplômes de 3ème année (DNA) et 5ème année (DNSEP), les étudiants des autres années assistent les diplômables dans la préparation des salles d’accrochage et l’installation des projets de diplômes ou effectuent une période de stage.

Documents